Le leadership au féminin : joindre le geste à la parole dans le domaine des TI

Publié le 14 avril 2021
Rachel Julia Andrews, Vice-présidente des communications et du marketing
Rachel Julia Andrews
Vice-présidente des communications et du marketing
Retour aux perspectives

Rachel Julia Andrews s’est récemment jointe à l’équipe d’Alithya à titre de vice-présidente, Communications et Marketing. D'ailleurs, sa grande expertise dans le domaine lui a valu une mention du Conseil des ministres du gouvernement du Québec à titre de membre du Conseil d’administration de l’Université du Québec à Montréal.

Dans le cadre de ses fonctions chez Alithya, l’un de ses premiers défis consistait à mettre en place des initiatives de leadership visant à promouvoir la parité des genres dans le milieu des technologies de l’information. Nous nous sommes entretenus avec elle afin de mieux comprendre la dynamique et la démarche derrière ces mesures inspirantes.

Pouvez-vous nous parler de votre arrivée au sein d’Alithya et nous décrire le déroulement des derniers mois dans le contexte actuel?

Je me suis jointe à Alithya en juillet dernier, alors que l’équipe commençait à s’adapter à la nouvelle réalité de la pandémie. J’ai donc eu droit à un accueil à distance, mais tout aussi chaleureux que j’aurais pu le souhaiter. Le lien de confiance que j’ai immédiatement établi avec ma nouvelle équipe et mon supérieur a fortement contribué à faciliter mon intégration.

Peu de temps après mon arrivée, mon PDG m’a parlé d’un projet lancé en octobre visant à « raviver la flamme » des femmes en matière de leadership. Au terme d’une brève interruption de l’initiative en raison de la pandémie, il souhaitait recommencer à mettre en place des mesures concrètes afin de souligner l’importance de la diversité dans son ensemble, mais surtout de combler l’écart important qui subsiste en matière d’acquisition de talent féminin dans le milieu des TI.

Sans tarder, nous avons entrepris des démarches pour donner une voix aux femmes, mais aussi pour permettre à l’ensemble de l’entreprise de s’exprimer sur des questions relatives à la diversité et à la parité. Approuvées et encouragées par la haute direction, ces initiatives seraient entièrement gérées par les employés d’Alithya, ce que je trouvais particulièrement motivant.

En quoi consistent les initiatives récemment mises en œuvre par Alithya en matière de leadership au féminin?

Nous avons d’abord lancé un cri de ralliement en invitant les employés à soumettre des chansons d’artistes féminines abordant des thèmes valorisants pour la création d’une liste de lecture sur Spotify. Nous souhaitions ainsi donner un élan de dynamisme à la campagne et démontrer que tout le monde a un rôle à jouer.

Nous avons aussi inscrit l’entreprise à un audit réalisé par Women in Governance, une organisation sans but lucratif dont la mission consiste à soutenir les femmes dans le développement de leur leadership, leur avancement professionnel et leur nomination à des conseils d’administration. En prenant des mesures concrètes comme celle-ci et en publiant nos résultats de façon transparente, nous renouvelons notre engagement en matière de responsabilité d’entreprise et de parité.

Le lancement d’un nouvel Intranet regroupant nos divisions à l’échelle mondiale et la création d’un lieu de rencontre virtuel permettront aux employés de tous les niveaux de s’impliquer et de se doter d’une meilleure visibilité à l’échelle de l’entreprise. Ils pourront notamment s’exprimer au sujet de la parité et de la diversité, en plus de s’inscrire à des comités abordant ces questions.

Plus récemment, nous avons tenu une série de discussions et de conférences avec des intervenants inspirants qui contribuent à promouvoir différents aspects du leadership au féminin. Cette initiative a donné lieu à l’enregistrement d’un balado avec Dany Paradis, vice-présidente principale d'Alithya au Québec, qui nous a présenté son parcours dans le domaine des TI.

En terminant, comment voyez-vous l’avenir du leadership au féminin au sein d’Alithya?

À court terme, il ne fait aucun doute que notre culture d’entreprise nous permettra d’attirer des talents féminins et des chefs de file qui partagent notre perspective en matière de parité et de diversité. En offrant une plateforme aux gens et en les invitant à se l’approprier, nous serons en mesure de former de futurs dirigeants qui pourront faire une réelle différence. Par expérience, je sais que cette approche fonctionne réellement.