Outiller les femmes tout en dynamisant notre industrie

Publié le 5 janvier 2022
Alexandra Sánchez Luna, Lead de la pratique produit
Alexandra Sánchez Luna
Lead de la pratique produit
Retour aux perspectives

Je suis née à Caracas, au Venezuela, et j’ai commencé à étudier le français tous les samedis dès l’âge de 13 ans grâce à un programme offert par l’Alliance Française. À 17 ans, j’avais déjà étudié deux fois à l’étranger et obtenu mon premier diplôme en français. Comme je vivais au Venezuela, j’avais cependant peu d’occasions de parler français dans ma vie de tous les jours. Passionnée par la technologie, j’ai fait des études en génie électrique à Caracas dans l’optique d’intégrer ces compétences au monde des affaires dans l’avenir. À cette époque, je n’aurais jamais imaginé que ma passion pour le français et la technologie me mènerait au Québec et au sein de la famille Alithya.

Mettre les femmes à l'avant-plan

En tant que femme, l’expérience que j’ai vécue lors de mes études en génie électrique au Venezuela m’a préparée à l’environnement des TI dominé par les hommes. Je m’y sens plutôt à l’aise et j’embrasse les défis qui l’accompagnent. Je dirais aux femmes qui aspirent à travailler dans ce domaine, ou à celles qui sont déjà dans les TI, qu’il est très important de rester confiante, d’établir des priorités claires et de ne jamais se laisser mettre dans une position désavantageuse. Parfois, nous créons nos propres obstacles. En tant que mères et femmes, il importe de fixer des limites afin d’aller de l’avant. Tous les jours, je défends mes convictions, mes objectifs et ma vision de l’avenir. Les occasions sont là, et les femmes devraient les saisir.

Voilà pourquoi j’estime qu’il était très important pour moi de participer au programme de leadership au féminin d’Alithya. Je suis donc actuellement coprésidente du comité pour le Canada anglais. Il doit y avoir davantage de femmes dans le domaine, parce que je suis fermement convaincue que plus grande diversité en milieu de travail produit de meilleurs résultats. Je souhaite aider à autonomiser ces femmes et à leur donner les outils dont elles ont besoin pour suivre un chemin différent. Je serais vraiment comblée si je pouvais aider les femmes à suivre ce chemin et à atteindre leurs objectifs les plus ambitieux. Je veux que les femmes comprennent qu’elles peuvent avoir une famille tout en poursuivant une carrière professionnelle. Je souhaite aussi qu’elles sachent qu’il est possible de maintenir un équilibre travail-vie sain tout en contribuant à faire avancer la transformation numérique dans le monde.

Mon parcours audacieux

Après avoir été diplômée en 2006, j’ai entrepris ma maîtrise en administration des affaires (MBA) tout en travaillant dans l’industrie pétrolière du Venezuela. Cinq ans plus tard, un ralentissement de l’industrie m’a permis de prendre un bref congé sabbatique pour visiter une connaissance qui travaillait dans le domaine de l’intelligence des affaires au sein d’une entreprise de télécommunications. J’ai accepté un contrat à court terme pour assurer la liaison entre l’équipe de développement et la clientèle, ce qui m’a permis d’apprendre les rudiments du développement de solutions d’entreprise et de produits. C’est l’une des meilleures décisions que j’ai prises et j’ai ensuite accepté un poste permanent à titre d’analyste des opérations où j’étais responsable de la conception de solutions numériques.

Alors que le climat politique au Venezuela commençait à se fragiliser, j’étais en quête d’occasions à l’extérieur du pays afin de mener une vie plus stable. Même si le français me passionnait depuis un jeune âge, je savais peu de choses sur le Canada et le Québec. Pendant que j’en apprenais davantage, j’étais inspirée par l’idée que j’allais pouvoir utiliser mes compétences linguistiques de façon concrète! Puisque j’étais une jeune professionnelle qui parlait français, j’ai été acceptée comme résidente permanente grâce à des programmes d’immigration québécois et je suis arrivée au Canada en 2013. Puisque j’aime avoir une vision claire pour ma vie personnelle et professionnelle, je me suis engagée à devenir une citoyenne canadienne et à faire du Québec mon nouveau chez-moi. Je me suis adaptée rapidement à la langue et à la culture québécoises et j’ai compris que le choix que j’avais fait à 13 ans m’ouvrait un nouveau monde de possibilités. J’ai aussi ressenti beaucoup de gratitude envers mes parents qui m’ont toujours soutenue. Je suis tellement heureuse qu’ils soient maintenant ici avec moi après qu’ils sont devenus résidents permanents canadiens.

Pendant que j’établissais mon profil LinkedIn, je cherchais à miser sur mon expérience en gestion de projets et en conception de produits. Je travaillais déjà du côté des produits, ce qui a ouvert la voie à de nouvelles possibilités en tant que gestionnaire de produits et responsable de produits.

Une occasion en or

En 2019, à Alithya, j’ai fait équipe avec Julien Jarles pour poursuivre un objectif ambitieux : mettre sur pied une nouvelle pratique produit. Je me suis jointe à l’entreprise en tant que formatrice Agile spécialisée dans les produits et nous avons entrepris une démarche pour créer quelque chose de nouveau. À mesure que les choses avançaient, la pratique a évolué bien plus que j’aurais pu l’imaginer. En décembre 2019, nous avons donc ajouté le premier responsable de produit à l’équipe. Dans les six mois suivants, huit personnes ont occupé ce poste. En collaboration avec les directeurs, les formateurs, les responsables de produit et les maîtres Scrum, j’ai commencé à participer à la création de nouvelles offres de produits, de nouveaux programmes de formation, de nouvelles structures et de nouveaux parcours de recrutement. J’occupais encore le poste de formatrice spécialisée dans les produits lorsque nous avons dû faire la transition vers le télétravail.

En juin 2020, on m’a demandé de diriger la pratique produit. Ça m’a beaucoup aidée que nous formions déjà un groupe très uni, car assumer un nouveau poste de direction dans ces circonstances sans précédent a représenté un énorme défi. Peu importe, grâce au soutien de collègues formidables, nous avons été en mesure de surmonter les obstacles et de saisir de nouvelles occasions. Depuis, l’équipe a grandi et compte maintenant plus de 30 professionnels dans trois domaines principaux : la gestion de produits, la responsabilité des produits et l’analyse opérationnelle. J’ai aussi appris comment naviguer dans cette réalité inédite et j’ai été ravie de pouvoir passer plus de temps avec ma famille. Même si cette période a été difficile, elle m’a procuré un équilibre travail-vie personnelle grâce auquel j’ai pu m’épanouir en tant que mère et me développer en tant que gestionnaire.

La reconnaissance

À Alithya, rien ne demeure linéaire, et j’adore ça. Les nouvelles acquisitions et les nouveaux défis me permettent de repousser mes limites et de me retrouver dans des situations qui n’existeraient pas si tout était immuable. Je pense que mon engagement se reflète dans mon travail au sein de la pratique produit et je ne ménage aucun effort pour veiller à ce qu’elle évolue de façons qui inspirent mon équipe et qui répondent aux besoins d’Alithya, dont les activités sont en pleine croissance.

Je vais toujours aimer ma patrie, le Venezuela, et j’apprécie ce qu’elle m’a donné. Je suis toutefois déterminée à toujours finir ce que je commence et je n’ai jamais regardé en arrière ni regretté ma décision. Je suis reconnaissante des occasions que le Québec et le Canada m’ont procurées sur le plan professionnel et personnel. Par contre, je me passerais bien de l’hiver!