Pourquoi devenir stagiaire chez Alithya France? Des projets stimulants et une embauche à la clé!

Publié le 26 mai 2021
Cécilia Tanzi, Chargée de recrutement IT & relations école
Cécilia Tanzi
Chargée de recrutement IT & relations école
Retour aux perspectives

Des projets porteurs d’avenir, ancrés dans la réalité du terrain, n’est-ce pas ce dont tous les étudiants rêvent? En tant que chargée de recrutement et des relations avec les Écoles chez Alithya, je suis bien au fait des ambitions des jeunes. Notre entreprise leur offre tout l’accompagnement nécessaire pour intégrer le marché du travail, que ce soit par un stage ou un programme d’alternance travail-études. Lorsque tout se passe bien, comme ce fut le cas de Louis Perrin, on leur propose ensuite un emploi dans la lignée de leur expérience. Dans les paragraphes qui suivent, je m’entretiens avec ce diplômé en informatique à propos de son parcours professionnel chez nous.

Louis, comment as-tu obtenu ton stage chez Alithya France en 2015?

Mon programme d’études, qui menait à un DUT (diplôme bac + 2), exigeait que je complète un stage. Pour m’ouvrir des portes, j’ai informé mon réseau de contacts que j’étais à la recherche d’une première expérience en entreprise. Une personne de ma famille connaissait un dirigeant d’Alithya France et c’est de cette manière que j’ai obtenu une entrevue, qui s’est très bien déroulée. À mon avis, il est primordial d’aller chercher toute l’aide qu’on peut avoir quand on commence dans un domaine. C’est de cette manière que j’ai pu débuter un stage qui me réjouissait, parce qu’il était en parfaite adéquation avec mes études.

cécilia_louis

Quelles ont été tes premières impressions?

Je n’avais jamais travaillé auparavant. Mon intégration chez Alithya fut pour moi une très bonne première expérience professionnelle. Grâce à mon maître de stage, qui était toujours présent pour m’encadrer sur les plans techniques et m’aider à comprendre le fonctionnement de l’organisation, j’ai pu découvrir les ficelles du métier dans un environnement sain et stimulant.

Comment as-tu obtenu un poste développeur par la suite?

Tout s’est fait par étapes. Après mon stage, j’ai obtenu deux contrats à durée déterminée (CDD). En parlant avec un autre stagiaire, j’ai commencé à réfléchir à l’intérêt d’un programme d’alternance travail-études. J'ai donc proposé cette alternative à mes responsables. J’ai fait trois ans en alternance, pendant que je complétais ma maîtrise en informatique. Concrètement, cela signifie que je travaillais deux jours par semaine en entreprise et que j’étudiais les trois autres journées. À l’issue de ces trois années, j’ai signé un contrat à durée indéterminée (CDI). 

Que penses-tu de ton évolution chez Alithya?

Depuis que j’ai été embauché comme développeur, j’aime beaucoup aller en mission chez des clients. Par exemple, j’ai été très investi dans un projet chez un transporteur aérien. Cela me permet de m’imprégner de leur réalité, de mieux comprendre les enjeux de leur secteur et d’être dans le vif du sujet à chaque fois. D’un client à l’autre, on ne s’ennuie pas et on apprend beaucoup! 

Depuis la fin de mes études, j’ai ajouté quelques cordes à mon arc. Par exemple, pendant le confinement, j’ai suivi une formation à distance en programmation Python. Si je regarde vers l’avenir, j’envisage la possibilité d’encadrer des juniors lorsque j’aurai pris un peu plus d’expérience et de faire évoluer mon profil de cette manière.

Pour quelles raisons recommanderais-tu à des étudiants de soumettre leur candidature chez Alithya pour un stage?

C’est un environnement de travail et d’apprentissage optimal. Dès le départ, j’ai senti que l’entreprise se souciait vraiment de moi et de l’ensemble de ses employés. On n’a pas l’impression d’être du bétail! On a aussi la chance de travailler sur des projets intéressants et variés. 

Chez Alithya, on porte la communauté étudiante dans notre cœur. Chaque nouvelle recrue vient nourrir l’entreprise de son regard frais et de ses apprentissages encore tout récents. On le leur rend du mieux qu’on peut en les formant avec les technologies les plus récentes. Après tout, les jeunes sont notre avenir!